Archives pour la catégorie Sarkozy

DÉLOCALISATION D’INTERMARCHÉ : n’acceptons pas l’inacceptable !

intermarche7.jpgLes groupes capitalistes restructurent…Les collectivités locales et les salariés trinquent !

Il y a près de 2 ans, avec l’objectif de se débarrasser de son secteur chimique en France (sans doute trop de normes sociales et environnementales !), Total fermait Micron-Couleurs. Un an après, l’activité de Mamor, entreprise implantée à Coursan, était déplacée en Espagne. Constatons dans les deux cas la faiblesse ou l’absence de réaction du président de l’agglomération Jacques Bascou. Dernièrement, à la lecture de la presse locale, nous apprenions que dans deux mois, DHL, racheté par un groupe financier, allait fermer sa logistique à Narbonne : 20 à 30 salariés seront envoyés au chômage ! Aujourd’hui est annoncée la délocalisation vers Vendres, dans l’Hérault, de la base logistique d’Intermarché dans le cadre d’un plan national de restructuration : Narbonne va ainsi perdre plus de 300 emplois !

Les premiers commentaires de la mairie de Narbonne semblent empreints de fatalisme. On aurait pu s’attendre à mieux que l’acceptation pure et simple de la logique de concurrence entre les territoires !

La collectivité doit avoir une réaction autre qu’une soumission à cette logique. Elle ne manque pas d’arguments. Il faut rappeler que l’implantation de la base Intermarché à Narbonne était accompagnée de « cadeaux » sur le prix de vente du foncier ou avec la réalisation d’infrastructures et l’exonération de la taxe professionnelle pendant plusieurs années !

Et la vie des salariés ? Elle n’est pas négligeable dans la décision à prendre : par exemple, l’allongement des déplacements n’est pas secondaire, et le surcoût que cela générerait pour les salariés au pouvoir d’achat déjà bien faible est insupportable ! Sans parler de ceux qui se trouveraient dans l’impossibilité de « suivre » cette délocalisation annoncée, du fait par exemple de l’emploi de leur conjoint-e…

IL Y A DE QUOI RÉAGIR !!! Après Micron-Couleurs, Mamor, DHL – sans oublier le frêt ferroviaire-, n’acceptons pas ce nouveau coup contre l’emploi dans notre ville !

Jean-Pierre MAISTERRA

Congrès de Versailles. Sarkozy rêve d’être roi.

Voici une petite chanson populaire française composée en mai 1790. Les quelques couplets reproduits ici sont un hommage à la farce pathétique organisée par le président Nicolas Ier ce jour à Versailles.

sanstitre1.jpg

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira ! Les aristocrates à la lanterne.

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira ! Les aristocrates on les pendra.

Si on n’ les pend pas On les rompra

Si on n’ les rompt pas On les brûlera.

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira, Nous n’avions plus ni nobles, ni prêtres,

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira, L’égalité partout régnera.

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira, Les aristocrates à la lanterne ;

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira, Les aristocrates on les pendra ;

Et quand on les aura tous pendus, On leur fichera la pelle au c…

  

 

Afghanistan : Non à la guerre et à l’occupation

afghan.jpg

Le samedi 20 Septembre 2008 : Le collectif Otan-Afghanistan appelle à une journée nationale d’actions pour demander le retrait des troupes françaises d’Afghanistan. Le Parti communiste français signataire de cet appel, apporte tout son soutien à cette initiative.

Dans notre département, un rassemblement est prévu à Carcassonne à 10h30 au Portail des Jacobins.

Afghanistan : Non à la guerre et à l’occupation

Les infos : http://www.appelotanafghanistan.org/

Voir l’appel / Signer l’appel

 

Vacances fiscales…

sanstitre3.jpgSelon Vincent Drezet, Secrétaire Général du Syndicat National Unifié des Impôts (SNUI), le coût budgétaire du Bouclier fiscal promis et mis en oeuvre par le gouvernement sarkozy se chiffre à 810 millions d’euros et concernerait 235 000 bénéficiaires !

Parmi eux, 18 000 personnes soumises à l’impôt sur la fortune (ISF) percevraient 564 millions d’euros de remboursement, dont un millier se partageraient à eux seuls quelques 250 millions d’euros !

250 000 euros de cadeaux à chacun : gageons qu’ils auront eu de quoi se payer de belles vacances ! Et vous ?

PPDA n° 1 ?

ppda1.jpgTF1 devrait communiquer dans quelques jours la nouvelle organisation de l’information au sein de la chaîne. En fait, il s’agit d’annoncer la décision de remplacer Patrick Poivre-d’Arvor (PPDA) au journal du 20 heures de TF1.Rien de bien passionnant direz-vous ?

Si ! Toutes les rédactions estiment qu’il pourrait s’agir d’une « mise au placard » de PPDA qui serait dans le collimateur du pouvoir depuis quelques mois en raison, notamment, de l’entretien du 20 juin 2007 au cours duquel il avait comparé le président de la République à un Président excité comme un petit garçon qui est en train de rentrer dans la cour des grands à propos du sommet du G8.

Alors, vous trouvez normal vous que le monde de la presse nous explique tout à fait tranquillement qu’il pourrait s’agir d’un règlement de compte politique de Sarkozy contre PPDA ? Comme si cela pouvait être naturel dans une démocratie, comme si cela pouvait y être possible que le pouvoir ait un droit de regard « supérieur » sur la nomination des journalistes ? A croire qu’il y a vraiment quelque chose de pourri dans notre république !

Prix de l’essence et racket pétrolier

Ceux qui se lèvent tôt prennent souvent leur voiture. Ils paieront leur essence de plus en plus cher et « ça ne va pas s’arranger » leur a promis Sarkozy. Tout juste a-t-il consenti un fonds d’aide (encore faut-il voir à l’usage) à ceux qui sont les plus plongés dans la misère.

Pour les autres, 85% des Français, ils paieront plein pot l’augmentation du baril de brut mais aussi les profits faramineux des compagnies pétrolières, les bénéfices des fonds spéculatifs qui jouent les carburants à la hausse et l’envolée de la TVA ou de la taxe sur les produits pétroliers.

racket.jpg

(suite…)

LCR et PCF : égalité de traitement par le CSA ?

csa1.jpgL’indépendance des grands médias, franchement, y-a-t-il quelqu’un qui y croit encore ?

Si le bipartisme en est la conséquence directe, la « pipolisation » est devenue un de ses principaux artifices. Les grands médias devenus « chiens de garde », comme l’a décrit Serge Halimi dans son ouvrage du même nom, auraient pour principal objet le « verrouillage » de l’information au service du pouvoir dominant… tout en prêtant à voir parfois en autorisant l’expression de quelques « radicalités » indispensables !

(suite…)

L’ombre du 13 mai 1958 sur la réforme constitutionnelle

constitution.jpgUne tribune de Jean-Pierre Brard, député de la Seine-Saint-Denis, maire honoraire de Montreuil.

 

En ce cinquantième anniversaire de la création de la Vème République et de l’adoption de sa Constitution, on constate que les conditions, pourtant singulières, dans lesquelles ce nouveau régime fût mis en place ne sont guère évoquées. Le coup de force de 1958 est occulté, notamment par les grandes manœuvres autour de la réforme constitutionnelle voulue par le chef de l’Etat.

Mais il est toujours dangereux de vouloir jeter le voile de l’oubli sur l’histoire, même et surtout, quand il s’agit d’épisodes douloureux et néfastes pour la démocratie et la République. En effet, tant par les circonstances historiques de sa mise en place que par le contenu des institutions, par rapport aux deux précédentes Républiques qu’avait connues la France, la Vème République est profondément différente.

Le coup de force militaire et militant qui a servi de tremplin au général de Gaulle pour revenir au pouvoir, et imposer des institutions à sa guise, a marqué de façon indélébile la Vème République.C’est des éléments hostiles à toute négociation avec les Algériens et jusqu’au-boutistes, refusant de voir que la décolonisation était inéluctable et juste, qu’est venue l’impulsion qui a porté de Gaulle au pouvoir. La France et l’Algérie l’ont payé au prix fort de quatre années de guerre, de traumatismes, de divisions, de haine et de dizaines de milliers de morts ainsi que de l’exil pour les pieds noirs.

(suite…)

Crise sociale et logique autoritaire : les deux mamelles du gouvernement sarkozy

autoritaire.jpgCoup de force sur les OGM, assaut contre les 35 heures, confusion sur les institutions pêcheurs mécontents, ports bloqués, occupation de Gandrange, dangereuse réforme du CNRS, nouvelles grèves de travailleurs sans papiers… et des mouvements de fond qui s’enracinent et s’amplifient contre les franchises médicales, pour la défense des retraites, pour celle de l’école.

La situation sociale se dégrade à vitesse accélérée. Sur tous les dossiers, le gouvernement unit contre lui des pans de plus en plus larges de la population, des catégories de salariés, des citoyens de plus en plus divers. Mais il a toujours raison ou plus exactement son chef a toujours raison puisque cela semble être la seule devise utilisée par la droite pour justifier son acharnement.

(suite…)

Retraites : l’arnaque Sarkozy…

arnaque.jpgSarkozy propose de passer à 41 ans la durée de cotisations pour ouvrir le droit à la retraite. On vit plus vieux, il faudrait donc cotiser plus longtemps. Derrière une apparence bêtement logique, on retrouve cette devise que le gouvernement applique déjà au RSA, financé par une partie de l’argent de la « prime à l’emploi » ou aux franchises médicales : malheur aux pauvres !

Un système de solidarité nationale fondé sur l’effort de reconstruction d’un pays en ruine à la Libération a permis à la France de se redresser puis de rester un pays riche et développé. Alors, pour le pouvoir, s’attaquer à un élément fort du contrat social suppose quelques précautions oratoires. La chose est particulièrement vraie quand, à peine un an après le temps des promesses, revient en boomerang celui d’un profond mécontentement social sur lequel Sarkozy avait surfé et qui n’a jamais disparu depuis le retour de la droite au pouvoir à la faveur de 2002. Désormais dans la chute du Président dans les sondages, les retraités prennent leur part. 50% des retraités touchent une pension inférieure au SMIC ; les salariés ont de plus en plus de mal à atteindre le nombre d’années de cotisations ; l’espérance de vie d’un ouvrier est inférieur à celui d’un cadre.

Télécharger le tract spécial retraites

(suite…)

12

Ce n'est pas rien |
Mouvement Démocrate RENNES ... |
PARTI SOCIALISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE
| Flamberge - Montereau
| pnogues