Réaction de Jean-Pierre Maisterra à des propos effarants lus dans la presse de ce jour ( jeudi 20 mars 2014)

« LA GAUCHE, LA DROITE, OUI, IL Y A CLIVAGE »

 

    Je ne peux que réagir aux propos effarants d’un candidat affirmant que le clivage gauche – droite serait dépassé!

Voilà où conduit l’apolitisme!

 

Faut-il lui rappeler qu’une politique de droite s’inscrit dans l’exigence patronale d’une baisse sans fin du  « coût » du travail , s’en prenant ainsi au pouvoir d’achat des salariés et des retraités, programmant la baisse des dépenses sociales, réduisant les missions et les moyens des services publics?

Une politique de gauche devrait au contraire s’attaquer au coût du capital c’est-à- dire aux dividendes des actionnaires et aux intérêts des marchés financiers qui gangrènent notre économie et hypothèquent l’avenir de notre société..

 

Faut-il lui rappeler qu’ une gestion de droite nourrit le clientélisme, bavarde sur la concertation sans jamais la mettre en œuvre, privilégie les opérations de prestige en ignorant les difficultés de vie de nos concitoyens?

Une gestion de gauche devrait s’appuyer sur une démocratie participative en actes, orienter les priorités communales vers le social, l’école et la transition écologique, engager une reconquête de la maîtrise publique dans des domaines comme l’eau, les transports en commun, le traitement des déchets…

 

Si ce candidat a épousé l’inquiétante dérive libérale de son gouvernement, que les électeurs narbonnais de gauche sachent que la liste « Narbonne à gauche » n’a pas perdu ses repères: elle est à gauche par sa démarche, ses positionnements, ses propositions…

Jean Pierre Maisterra, tête de la liste « Narbonne à gauche »

 


Répondre

Ce n'est pas rien |
Mouvement Démocrate RENNES ... |
PARTI SOCIALISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE
| Flamberge - Montereau
| pnogues