Archive pour septembre, 2013

RÉFORME AYRAULT : UN SENTIMENT DE DUPERIE

Même si Jean Marc Ayrault a dû manœuvrer à reculons devant la montée des mobilisations et la colère de l’opinion, renonçant à certaines dispositions du rapport Moreau pourtant reprises par plusieurs ministres durant cet été comme l’augmentation de la CSG, il n’en reste pas moins que sa réforme sur le financement des régimes de retraite suscite un sentiment de duperie surtout quand on est de gauche…

Duperie pour toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés, durant la dernière décennie, par la grève et la manifestation, pour s’opposer aux choix et à la logique de la droite. Par sa réforme, le gouvernement Ayrault ne les remet pas en cause. Au contraire, il les entérine, les installe dans le temps, les présente comme incontournables et les aggrave…

Duperie pour les jeunes. Avec l’allongement de la durée de cotisations, la seule perspective qui leur est proposée est de travailler jusqu’à 67ans, 68 ans voire au-delà. C’est-à-dire partir à la retraite dans des conditions pires que celles de leurs grands – parents en terme d’âge et de pension. Cela s’appelle une régression sociale, un recul de civilisation!

Duperie pour les salariés. Le Premier Ministre a parlé « d’efforts partagés » entre les salariés et le patronat avec des augmentations identiques de cotisations. Mais la  réalité est tout autre: pour le salarié, cette hausse de cotisation va se combiner avec le gel de son salaire et la progression de la TVA. Par contre, les patrons ont obtenu une sacrée compensation: la baisse des cotisations familiales acquittées par les entreprise. Soit une contrepartie de 34 milliards dont on ne sait pas encore comment elle sera prise en charge… On peut comprendre l’ovation des patrons au Ministre de l’Economie lors de l’université du MEDEF !

Duperie pour les retraités. Pour la première fois, ils contribueront au financement de leurs propres retraites avec le report de six mois de la valorisation annuelle de leurs pensions, même les plus petites, accentuant ainsi la perte de leur pouvoir d’achat!

Or il existe d’autres solutions pour financer notre système de retraite notamment la mise à contribution des revenus financiers ou la modulation des cotisations des entreprises en fonction de leur politique d’emploi et de salaire. Le gouvernement les a d’entrée exclues de ces pistes de travail! Nous, nous continuerons de les porter avec les salariés dans la rue le 10 septembre prochain ou au Parlement avec nos députés et sénateurs!

Ce n'est pas rien |
Mouvement Démocrate RENNES ... |
PARTI SOCIALISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE
| Flamberge - Montereau
| pnogues