MEETING DE CARCASSONNE

LE MEETING À CARCASSONNE AVEC  RENÉ REVOL, OLIVIER DARTIGOLLES ET CLÉMENTINE AUTAIN … ET LES CANDIDATS  FRONT DE GAUCHE DANS L’AUDE

MEETING DE CARCASSONNE dans crise IMG_0727-300x225

 

Mardi soir nous étions plusieurs narbonnais au grand meeting unitaire de Carcassonne.

D’abord, nous avons pu assister à  la présentation des candidats Front de gauche de tout le département : Rosine Charlut, et Sébastien Gasparini, (1° circonscription) Jean Paul Tournissa et Djida Ait Ouakli (2° circonscription, et Marie-Ange Larruy et Pierre Tholière pour la 3°.

Ensuite, René Revol (Parti de gauche) Olivier Dartigolles (Parti communiste) et Clémentine Autain (Fase) ont pris la parole pour soutenir la candidature de Jean Luc Mélenchon et le programme du Front de gauche, dénonçant les manœuvres actuelles de la droite, et les dispositifs européens qui se mettent en place : M.E.S et Nouveau traité européen.

René Revol a montré les dangers de ce Mécanisme. Il s’agit de créer un fonds auquel les différents Etats donneront de l’argent, pour en prêter aux pays qui le demanderont. Mais pour pouvoir à terme bénéficier d’une aide de ce fonds, les Etats doivent s’engager à accepter la rigueur budgétaire contenue dans le nouveau traité européen (traité TSCG ou traité Merkel-Sarkozy). Ce qui priverait les citoyens de leur souveraineté, et placerait les gouvernement sous la domination directe de la commission européenne et des marchés financiers. Avec le transfert du pouvoir budgétaire des parlements nationaux vers la commission européenne, où siègent des commissaires non-élus, ce serait la remise en cause de la  souveraineté populaire. Ainsi, comme ils viennent de l’imposer en Grèce, ils pourraient faire inscrire dans la constitution de chaque pays l’exigence de rembourser les créanciers en premier : il ne servira plus à rien de voter !

Pour Olivier Dartigolles,  dire : « On renégociera le Traité » est un mensonge.Ceux qui, comme le PS dans sa grande majorité, ont choisi de s’abstenir le 21 février   lors du vote du MES à l’Assemblée nationale portent une lourde responsabilité. Cette abstention  est une « capitulation » et un manquement insoutenable à l’égard de l’austérité et à l’égard de la souveraineté populaire, ainsi qu’un manque de solidarité avec le peuple grec. Et il invite chacun à se mobiliser, à expliquer  partout où il le peut, quels sont les dangers du nouveau Traité, à interpeller les sénateurs, qui le 28, vont à leur tour avoir à voter ce dispositif : il faut leur demander de se ressaisir ! Etre de gauche, a précisé Clémentine Autain, c’est opposer une limite, un refus, et ne pas laisser faire !  Nous sommes les seuls, a-t-elle ajouté, à tenir,  dans notre diversité , un discours politique unitaire et cohérent.

Ils ont bien mis en évidence que nous sommes à un tournant important de la campagne.  Le spectacle de « Star -academie » que certains voulaient faire de la campagne des présidentielles : un  match Hollande-Sarkozy-Bayrou-Le Pen , réduisant le candidat du Front de gauche à une présence purement symbolique,  a fait long feu ; le bla bla bling-bling people ne tient plus le coup :  il y a maintenant un candidat de plus à gauche, qui tient un discours de gauche, qui défend un programme réellement à gauche, avec des propositions qui permettent non seulement de battre la droite dure qui nous gouverne, mais qui créent les conditions de l’empêcher de nuire, et qui est porteur d’un véritable changement, pour l’humain d’abord et non la finance. Et c’est dans cette mesure que le candidat du Front de gauche est le candidat le plus anti-Le Pen de tous : car c’est avec un programme anti-droite, que ce soit la droite du sarkozysme ou celle du lepénisme, qu’il se bat.

Un grand courant de sympathie s’est créé pour le Front de gauche et Jean-Luc Mélenchon, mais rien n’est joué : le vote au premier tour sera un vote d’exaspération : mais quel vecteur va-t-il prendre ? C’est à nous de jouer, avec l’outil formidable que nous avons : les Assemblées citoyennes.

Du grain à moudre, et du pain sur la planche…

 

 

IMG_07241-300x225 dans élections

DJILDA AÏT OUAKLI ET JEAN-PAUL TOURNISSAN

 


Répondre

Ce n'est pas rien |
Mouvement Démocrate RENNES ... |
PARTI SOCIALISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE
| Flamberge - Montereau
| pnogues