COUP DE FORCE

COUP DE FORCES ISRAÉLIEN À L’ENCONTRE DU « DIGNITÉ-AL KARAMA » :

Le bateau « Dignité Al Karama » transporte 16 passagers, de 6 nationalités, non armés et non violents. Ce « petit poucet » de la « Flottille de la Liberté II » ne constitue en aucune façon une menace pour qui que ce soit.

Comme les autres bateaux de la Flotille, il s’est donné pour mission de briser le blocus illégal imposé par Israël au peuple palestinien de Gaza et de faire respecter le droit international.

Le samedi 16 juillet,il avait fini par l’emporter sur les mille obstacles dont il avait été l’objet de la part des autorités grecques, il avait quitté le port de Kastellorizo, en Grèce, et atteint les eaux internationales.

A son bord, en plus des militants français, se trouve une délégation qui représente toutes les campagnes internationales menées dans le cadre de la Flottille de la liberté II «Restez humains».

Ce matin à 9 heures, toutes les communications avec le bateau « Dignité-Al Karama »ont été coupées par l’armée israélienne qui l’a encerclé dans les eaux internationales. Une fois de plus, le gouvernement israélien a commis un acte de piraterie en arraisonnant ce bateau et ses passagers.

Leur seul tort était de se diriger vers Gaza pour apporter la solidarité internationale contre le blocus.

Le déploiement de commandos militaires israéliens montre clairement la logique militaire de la politique israélienne qui ne parle que le langage de la force ! Aucune nouvelle des passagers, il y a de quoi être inquiet sur leur devenir.

Au gouvernement français, nous demandons de prendre ses responsabilités, de protéger les passagers et d’appeler Israël à ne pas recourir à la violence. Dans l’impossibilité de les

contacter, nous demandons au gouvernement l’envoi de radars pour localiser le bateau.

Une délégation de la Coalition française sera reçue en ce sens au Ministère des affaires étrangères cet après-midi. Face à ce coup de force, la Campagne française « Un bateau pour Gaza »appelle à se mobiliser dès aujourd’hui dans tout le pays, à interpeller tous les élus pour qu’ils interviennent auprès des pouvoirs publics et à protester auprès de l’Ambassade d’Israël. Les biens et les personnes doivent pouvoir arriver librement et durablement dans la bande de Gaza sans autorisation israélienne, que ce soit par la mer ou par la terre et les airs. Le bateau Dignité-AlKarama et ses passagers doivent être libre d’aller à Gaza.

A Paris, un rassemblement est prévu ce soir Mardi à 18 h 30 au métro Franklin Roosevelt à Paris, à 18 h00 Place de la Comédie à Montpellier

 


Répondre

Ce n'est pas rien |
Mouvement Démocrate RENNES ... |
PARTI SOCIALISTE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE
| Flamberge - Montereau
| pnogues